• Les métiers d'autrefois

Les métiers d'autrefois

Place à l’image

Qui est cet homme fort ? Et que fait- il ? Regarde ses vêtements : des sabots, une simple chemise de coton ou de lin et des protections au niveau des genoux. Il s’agit d’un paysan, d’un vanneur. Il doit séparer les grains des céréales (blé, lin...) de la paille, des poussières et des déchets, en les secouant dans un van. Le van est un immense panier en osier, en forme de coquille, que le personnage tient dans ses mains. Ce travail s’appelle le « vannage ». L’endroit où il se trouve est sombre ; il est sans doute dans une grange. Le vannage était un métier très difficile. Le vanneur devait porter, de longues heures, ce panier rempli de céréales et l’agiter, a n de ne garder que les grains.

Le sais tu ? Le sais-tu ?

Aujourd’hui, le vannage ne se fait plus à la main. C’est une machine, la moissonneuse-batteuse, qui s’occupe de tout. Cet engin moissonne les céréales, bat les grains,afin de les détacher de leur tige ou de leur épi, et les nettoie.

DECOUVERTE

DECOUVERTE

LE REMOULEUR

Les marchands ambulants sont de moins en moins nombreux dans les rues des villes. Aujourd’hui, tu ne rencontreras plus de rémouleur pour aiguiser un couteau de cuisine. Ils étaient pourtant nombreux au début du XXe siècle, mais, en 2007, il n’en restait plus que 6 ou 7 à Paris. Le rémouleur s’installait autrefois, avec son établi, au coin d’une rue ou sur une place en criant ou en agitant une clochette pour attirer les clients. Les couteaux que l’on utilise aujourd’hui ne nécessitent pas qu’on les aiguise. Ils sont faits en Inox, une matière très résistante.

LECTURES

Dehors, des thèmes populaires finement écrits pour des instruments variés, depuis la corne du raccommodeur de porcelaine, ou la trompette du rempailleur de chaises, jusqu’à la flûte du chevrier [...] orchestraient légèrement l’air matinal [...]. Plus gai, le rétameur, après avoir énuméré les chaudrons, les casseroles, tout ce qu’il rétamait, entonnait le refrain : « Tam, tam, tam, c’est moi qui rétame, même le macadam [...] ». Marcel Proust, La Prisonnière, 1923

COMPRENDRE

COMPRENDRE LE METIER DE TAILLEUR DE PIERRE

LE TAILLEUR DE PIERRE

Tu connais sûrement ce sympathique personnage, avec ses tresses rousses et sa silhouette « légèrement » enveloppée... Bien sûr ! Il s’agit d’Obélix, l’ami d’Astérix. Mais sais-tu quel est son métier ? Obélix est un tailleur et un livreur de menhirs, c’est- à-dire qu’il sculpte les pierres, puis les dépose chez ses clients. Si Obélix est un personnage imaginaire, le métier de tailleur de pierre, lui, existe bel et bien. Ce professionnel du bâtiment donne une forme aux pierres, ensuite utilisées pour monter des murs, créer des colonnes, des cheminées, des escaliers, etc. Il s’occupe également de les poser.

Activités et jeux

À CHACUN SON METIER !

Sauras-tu retrouver quel métier exerce chacun de ces artisans ? Associe-les à leur activité.

PHOTOGRAPHIE LES METIERS AUTOUR DE TOI

Fais comme le photographe Atget et photographie les travailleurs que tu croises !

QUIZ !

Tu as bien tout lu ? Finis par un quiz pour tester tes connaissances !

Combien existe-t-il d'exploitations agricoles en France ?

Thématique suivante