Une musique métisse, entre Afrique et Occident

Le jazz est né à la Nouvelle Orléans, aux Etats-Unis, et s’est développé tout au long du XXe siècle, dépassant progressivement les frontières américaines pour devenir un genre populaire dans le monde entier.

Son origine exacte reste incertaine, mais il serait issu d’un mélange entre les chants des esclaves se rendant au travail, et les chants religieux type gospel ou negro spiritual. Il rencontre également le blues et le ragtime, populaires aux Etats-Unis. Le jazz serait donc né de la rencontre entre la culture africaine et la culture américaine, s’imposant comme l’emblème d’une musique métisse.

Une musique métisse, entre Afrique et Occident

Le SAVIEZ VOUS ?

On ignore d'où vient le mot "jazz" : du verbe "jaser" ? Du mot d'argot "jizz", qui désigne l'énergie ou la force ? Du mot africain "jaja" qui signifie "danser" ou "jouer de la musique" ?

Une musique métisse, entre Afrique et Occident

Piano, contrebasse, trompette, saxophone, clarinette, batterie, flûte, violon, accordéon : le jazz se caractérise par ses multiples possibilités musicales, son sens du rythme, et ses interactions de groupe. Dès les années 1960 et surtout 1970, s'amorcent des mouvements de fusion entre le jazz et d'autres courants musicaux : la musique latine, le rock, la musique électronique…

Louis Armstrong

Le jazz est né à la Nouvelle Orléans, mais a pris son essor à Chicago : Louis Armstrong y jouait de la trompette et Sidney Béchet y jouait de la clarinette et du saxophone

Timbre Duke Ellington

Pianiste de légende, Duke Ellington est aussi l'une des personnalités noires américaines les plus célèbres du XXe siècle. Dès les années 30 et pendant 50 ans, il va parcourir le monde avec sa musique. Son morceau le plus célèbre reste "It don't mean a thing", notamment interprété avec Ella Fitzgerald.

Les figures emblématiques

De Petrucciani à Fitzgerald

En 2003, la Poste rend hommage aux étoiles du jazz en éditant un carnet de 6 timbres sur des fonds de couleur vive.

Toutes ces légendes du jazz sont caractérisées par le biais de l’instrument de musique ou de l’accessoire qui les représente : la trompette de Louis Armstrong, le micro d’Ella Fitzgerald, le violon de Stéphane Grappelli, la clarinette de Sidney Bechet…

Découvrez d'autres timbres des grand artistes du Timbre sur Philotablo ! 

> Dossier Le Jazz et le timbre

Blue Note Records est le nom du label de jazz le plus prestigieux au monde. Fondé à New-York en 1939, il a vu passer tous les géants du jazz de l'après-guerre, de Miles Davis à Sonny Rollins ou Wayne Shorter. 

Le nom du label fait référence à la "note bleue", une note jouée ou chantée avec un léger abaissement. Caractéristique du jazz et surtout du blues, la note bleue donne à cette musique son atmosphère intime et feutrée, qui sied si bien aux clubs de jazz !

Michel Petrucciani est le premier artiste non-américain à signer avec le prestigieux label.

 

QUIZ !

Connaissez-vous l'album de jazz le plus vendu au monde ?

Swing, Bebop, jazz manouche, free jazz… en matière de jazz, chacun peut trouver son bonheur tant sa variété est grande. A vous de tenter une nouvelle découverte !