Nos voisines, les planètes rocheuses

Bonjour les amis ! Je suis content de vous retrouver pour vous raconter mon incroyable voyage dans l’espace. J’ai visité les 8 planètes qui tournent autour du soleil et je peux vous dire qu’aucune d’elles ne se ressemble. Attention, le soleil lui, n’est pas une planète ! C’est une étoile émettant de la lumière et attirant les planètes qui gravitent autour de lui. Et il est surtout très très chaud avec ses 15 000 000 °C. Heureusement que j’avais ma combinaison d’astronaute !

La Terre (que vous connaissez bien), Vénus, Mercure et Mars sont des planètes dites « rocheuses ». Quand le soleil s’est formé, de petites roches ont gravité autour de lui et se sont collées entre elles pour en former de plus grosses. Cela a pris des millions d’années et le résultat a donné 4 planètes rocheuses.

Je n’ai vu personne lors de mon voyage car il n’y a que sur la Terre qu’il y a de la vie. Imaginez, Mercure est tellement proche du soleil que la température monte jusqu’à 400°C ! 

Nos voisines, les planètes rocheuses

Le SAVIEZ VOUS ?

Pour vous rappeler de l’ordre des planètes du système solaire de la plus proche à la plus éloignée du soleil, mémorisez cette phrase :
« Me Voici Tout Mouillé : Je Suis Un Nageur ».

Nos voisines, les planètes rocheuses

A mon arrivée sur Mars, pas de petits hommes verts pour m’accueillir mais seulement un sol rouge et désertique, dû à la rouille. C’est pour cela qu’on l’appelle « la planète rouge ». J’ai survolé de grands volcans éteints dont « l’Olympus Mons » qui est 3 fois plus haut que le Mont Everest ! J’ai aussi vu de nombreux cratères et d’immenses vallées. Comme la Terre, Mars possède 2 calottes glacières mais aucun pingouin à l’horizon !

Les scientifiques pensent qu’il y a des millions d’années, de l’eau a coulé sur Mars permettant à de petites bactéries, aujourd’hui disparues, de se développer. Ceci n’est encore qu’une hypothèse, mais dans le futur il est prévu que l’homme vienne vivre sur Mars qui deviendrait idéalement une « deuxième Terre ».

Timbre Mars-Valles Marineris

Ce timbre montre une vue de haut du Canyon « Valles Marineris », considéré comme le « Grand Canyon » de la planète Mars. Ce sont les satellites envoyés sur la planète rouge qui nous ont rapporté ces magnifiques images.

Timbre Premier homme dans l'espace

Ce timbre, sorti le 22 septembre 2001, intitulé « le 1er homme dans l’espace » fait partie d’une série qui célèbre les progrès du XXe siècle. En 1969, pour la première fois, un homme a marché sur la lune. Son nom est Neil Armstrong. Une fois sur la lune, il prononça la célèbre phrase : « C’est un petit pas pour l’Homme, mais un grand pas pour l’humanité ».

Notre système solaire : une infime partie de l’univers

Les 4 géantes gazeuses

Une fois la ceinture d’astéroïdes traversée sain et sauf, je me suis rendu sur 4 planètes qui ressemblaient à des boules de gaz géantes. Impossible de faire une petite pose sur Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune car elles n’ont pas de sol ! La plus grosse de toutes, ainsi que du système solaire, est Jupiter. Elle possède une grosse tache rouge deux fois plus grande que la Terre qui est en fait un cyclone permanent. Mieux vaut donc ne pas s’approcher de trop près ! Jupiter, avec sa force d’attraction, attire 66 satellites naturels, contrairement à la Terre qui attire seulement la lune.

A côté de Jupiter, on trouve Saturne, ma planète préférée. Cette boule de gaz est tellement légère qu’elle flotterait sur l’eau. Elle possède de somptueux anneaux brillants. Vus de la Terre, on ne s’imagine pas que ces anneaux sont en fait de petites roches glacées qui gravitent à vitesse folle autour de Saturne. 

> Découvrez en plus sur le timbre et l'espace

En m’éloignant encore plus du soleil, je suis tombé sur deux géantes bleues, Uranus et Neptune. Uranus est plus paisible que Neptune où les vents peuvent parfois souffler jusqu’à 2 000km/h ! Comme elles sont loin du Soleil, il peut y faire jusqu’à 223°C ! De quoi se geler les plumes ! Uranus met 84 ans pour tourner autour du soleil et Neptune 164 ans contre seulement 1 an pour la Terre !

Après Uranus et Neptune j’ai décidé de vite rentrer sur Terre pour tout vous raconter ! Je ne suis pas allé sur Pluton car depuis 2006, elle n’est plus considérée comme une planète du système solaire mais comme une planète naine car elle est différente de toutes celles que j’ai vues.

Les 4 géantes gazeuses

J’espère que vous avez aimé mon voyage au cœur du système solaire et appris plein de nouvelles choses ! Vous pouvez observer toutes ces planètes depuis la Terre avec un bon télescope par un ciel clair et dégagé. Et vous viendrez peut-être me voir parmi les étoiles filantes en route pour de nouvelles aventures…