À la découverte de la plus grande jungle du Monde !

Salut les amis, je reviens tout juste du Brésil où j’ai parcouru les 5 500 000 km2 de la forêt amazonienne ! J’y ai rencontré plein d’animaux rares et je leur ai parlé pour savoir comment ils vivent dans ce milieu et comment ils font pour cohabiter avec l’Homme qui se fait de plus en plus présent…

En effet, malgré ses 390 milliards d’arbres, cet immense territoire vert risque d’être diminué de 40% en 2050 à cause de l’activité humaine, qui remplace les arbres par des champs d’agriculture, des stations pour rechercher des métaux et minéraux rares, ou encore pour installer des animaux d’élevage, destinés à la consommation.

Malheureusement, certaines bêtes sont directement touchées, comme le jaguar, le toucan ariel et les chauves-souris. Suivez-moi, on va tout de suite faire leur connaissance !

À la découverte de la plus grande jungle du Monde !

Le SAVIEZ VOUS ?

Le film Amazonia sorti en 2013 raconte l’histoire d’un petit singe né en captivité qui va se retrouver seul en forêt amazonienne suite à un accident d’avion. Une magnifique histoire sur les animaux et la nature !

À la découverte de la plus grande jungle du Monde !

Grand félin, adroit, et rapide, le jaguar est au sommet de la chaîne alimentaire. – Autant vous dire que je ne l’ai pas approché de trop près – Mais même s’il est impressionnant, ce n’est pas une raison pour le chasser de la forêt ! Car le jaguar se nourrit d’animaux comme le cabiai, un herbivore, et permet ainsi de limiter les populations et de maintenir l’intégrité de la végétation.

En élevant des animaux près du territoire du jaguar, les hommes s’exposent forcément à des attaques. Attiré par la chair tendre, le félin se rapproche dangereusement de l’Homme… et finit trop souvent par être abattu. La solution serait donc de ne plus mordre sur son territoire !

Timbre Jaguar

Ce timbre à l’effigie du jaguar est paru en 2007. Il représente un des plus grands félins, autrement appelé Panthera onca. En plus de tâches jaunes et noires, le pelage du jaguar présent en forêt amazonienne est recouvert de rosettes pour mieux se camoufler dans l’environnement.

Timbre Foret Amazonienne

Édité en 2008, ce timbre réunit deux sublimes éléments de notre patrimoine naturel : la forêt amazonienne du Brésil, et la Mer de Glace française (glacier de 7km de long situé au nord du Mont-Blanc).

La forêt tropicale, c’est avant tout le territoire des animaux

Un espace brut qui doit le rester

Autre espèce à être touchée par la déforestation : le toucan ariel. Vous ne le connaissez pas ? C’est mon cousin pourtant ! Un oiseau oui, mais pas vraiment un pigeon… Lui, il a un long bec et un cou rempli de couleurs. Dans la famille des toucans, c’est d’ailleurs le seul à afficher une poitrine entièrement jaune-orange sans la moindre nuance de blanc.

Mais il n’est pas seulement beau, il est aussi utile ! Sans le vouloir, le toucan disperse de nombreuses graines d’arbres comme celles des palmiers. Et comme la déforestation diminue la présence du toucan, les graines de palmier se font plus rares, ce qui est terrible pour l’équilibre de la forêt amazonienne… 

> Découvrez d'autres timbres d'animaux rares

Un autre volatile joue le rôle de jardinier, mais de nuit cette fois. Il s’agit de la chauve-souris. Eh oui, sous ses allures de petit monstre, la chauve-souris agit en réalité pour la planète !

Grâce à sa vue exceptionnelle de nuit, la chauve-souris frugivore peut parcourir de longues distances à travers la forêt amazonienne. Durant son trajet, elle mange des fruits et disperse les graines non digérées un peu partout... Et comme les graines ont traversé les intestins des oiseaux nocturnes, elles sont enrobées d’un engrais qui facilite leur croissance.

Alors, quand une partie de la forêt est rasée, les chauve-souris doivent impérativement être déplacées dans une zone de reforestation pour permettre aux arbres de repousser plus nombreux et plus vite !

Un espace brut qui doit le rester

QUIZ !

Dans quel pays la forêt amazonienne s’étant-elle ?

Heureusement, des hommes s’activent chaque jour afin de protéger la forêt et trouver des solutions pour conserver les lieux de vie de milliers d’animaux essentiels pour la forêt. Car ne l’oublions pas, la forêt amazonienne est le poumon de la Terre, et un poumon, c’est vital pour tous !