Liberté, créativité, universalité.

Les sports de glisse ont tous comme point commun la recherche de cette sensation de glisse et de légèreté au contact d’un élément, qu’il soit naturel ou urbain.

Le ski est sans doute la pratique la plus ancienne. D’abord utilisé comme moyen de locomotion il y a des milliers d’années, il est devenu un sport au XIXe siècle en Norvège, et adopté par le grand public au XXè siècle, notamment par la France. 

Mais c’est le surf qui va réellement ouvrir la catégorie des sports de glisse en s’attaquant à un autre élément : l’eau. Véritablement démocratisé en 1970, le surf donne naissance à une culture de la « ride » et fait de nombreux adeptes avides de nouvelles sensations. Parallèlement, sa déclinaison prend forme sur terre, et notamment en ville, avec le skateboard. 

Liberté, créativité, universalité.

Le SAVIEZ VOUS ?

La plus grande vague jamais surfée a atteint les 30 mètres de hauteur. Pendant quelques secondes, Andrew Cotton a dompté un véritable monstre des eaux à Praia do Norte au Portugal.

Liberté, créativité, universalité.

Les sports de glisse peuvent être rangés en plusieurs catégories : les sports terrestres (skateboard, rollers, BMX), sports de neige (ski, snowboard, luge), sports nautiques (surf, voile, ski nautique), et même les sports aériens (parachute, parapente).

Si certaines pratiques nécessitent de bonnes connaissances techniques, d’autres plus accessibles font le bonheur des familles, comme la luge en hiver et le bmx en été. Le reste de l’année, il n’est pas rare de voir les rollers remplacer les vélos lors des promenades en famille.

> Le timbre et les sports d'hiver

Timbre Skateboard

Les premiers skateboards industriels sont vendus dans les années 50 en Californie. Appelés à l’époque « Roll-surf », la planche ne servait qu’à se rouler. C’est seulement en 1978 que sa forme a été modifiée pour pourvoir décoller du sol et réaliser des figures.

Timbre Bmx

Le BMX, abréviation de cycle moto cross, est apparu en 1968 en Californie. Alors que le motocross est en plein essor, le BMX est adopté en masse par les jeunes ne pouvant s’offrir de véhicule motorisé, afin de parcourir quand même les circuits de cross.

De la marginalité à la reconnaissance mondiale

La contre-culture comme ADN

Considérés comme de simples phénomènes de mode, certains sports de glisse ont souffert de l’absence de compétition officielle mondiale. C’est pourquoi les X-Games ont vu le jour en 1994 aux États-Unis, d’abord en version été, puis hiver en 1997. Les épreuves les plus spectaculaires sont le big air, la rampe ou half-pipe, et le parcours de street ou slopestyle, avec le skicross et le boardercross. Malgré l’abandon du roller en 2005, ce rendez-vous annuel suscite un véritable engouement chez la jeune génération.

Ultime reconnaissance, les Jeux Olympiques intègrent petit à petit certaines de ces disciplines, comme le half-pipe, le skicross et le boardercross. Il se murmure que le comité des Jeux Olympiques d’été envisagerait t’intégrer un jour le surf grâce à une nouvelle technologie de vague artificielle en bassin.

> Découvrez tous les sports illustrés par le timbre
La contre-culture comme ADN

La glisse compte son lot de sportifs mythiques. Kelly Slater est considéré comme le meilleur surfer de tous les temps. Il a été le premier au monde à réaliser des figures spectaculaires comme le 360 degrés aérien (1 tour sur soi-même). En snowboard, Shaun White fait figure de référence en ayant remporté 18 victoires aux X-Games.

En skateboard, c’est Tony Hawk qui a marqué l’histoire de la planche à roulette, avec 9 médailles d’Or aux X-Games. Il a été notamment le premier à réaliser un 900° degrés en 1999, détrôné par Tom Schaar en 2012 avec un 1080 degrés (3 tours) à seulement 12 ans. La relève est assurée.

La contre-culture comme ADN

QUIZ !

Quel rider a sauté en roller depuis le premier étage de la Tour Eiffel ?

Année après année, la glisse ne cesse de se réinventer, propulsée par des jeunes prodiges passionnés et des nouvelles technologies toujours plus innovantes. Désormais, la seule limite des sports de glisse, c’est notre imagination.